/ CULTURE /

Du Théâtre en feu d’artifice : Au Quai Du Rire « LES 3 TANTES »

Publié le 24/10/2017 par Danielle Dufour-Verna



Courez ! Précipitez-vous au « Quai Du Rire » ! On y donne « Les 3 tantes » (Compagnie Le Monocle), une pièce pensée et mise en scène par Roch Di Méglio, jouée – nous dirons vécue- par quatre acteurs splendides : Audrey de Saint Clair, Florence Bonnano, Denis Pascual et André Wouters.


Sophie (Florence Bonnano), rend visite à sa tante Agathe (Audrey de Saint Clair), ancienne juge d’application des peines et unique confidente. La vieille dame est persuadée que sa fortune considérable, héritée de sa famille et d’un amant mafieux, est convoitée par son frère, Alain. Ce dernier, amiral et père adoptif de Sophie, débarque chez elle avec son compagnon Julien, haut fonctionnaire.

Aucune longueur, aucun temps mort dans cette comédie en un acte. Sorties de scène, changements de costumes, répliques cinglantes, jeux de lumière, donnent le rythme. L’intrigue rebondit à chaque fois tenant le spectateur en haleine, entre rires et réflexion : ces gens-là nous ressemblent tellement ! Cette œuvre est porteuse d’un univers singulier et en cela d’une représentation du monde. Nous sommes ici, maintenant. Et nous rions des travers, des peurs, des aprioris. Mais rions-nous vraiment ? Par le truchement de ses comédiens, Roch Di Méglio investigue, questionne, dénonce, condamne.

« Castigat ridendo mores »


Cette comédie de caractère répond à l'adage latin « Castigat ridendo mores » : corriger les mœurs par le rire. La pièce flirte allègrement avec les comédies de Molière pour qui il s’agissait de corriger les hommes en les divertissant. Ce n’est pas du Molière, mais cela, sans exagération aucune, en a le tissu, la trame, l’impact, la puissance.
L’originalité de cette pièce ? Un texte fouillé, un champ lexical riche : une œuvre littéraire écrite mais destinée à la scène. Les dialogues en deviennent d’autant plus ardus cependant que le spectateur se délecte de l’apparente simplicité : énonciation, discours, aparté ; tout est « dit » avec clarté et naturel, un régal !
Dans cette salle de théâtre intimiste aux arcades de pierres, la scène prend toute son ampleur, et ces acteurs-là sont des géants. Tout est beau : les lumières, les costumes, l’attitude des personnages, la diction parfaite, l’intonation, la position physique, l’excellente mise en scène !


ROCH DI MEGLIO, l’auteur

Après plusieurs années dans l’aéronautique, il collabore à des magazines puis travaille comme journaliste pour la télévision. Il devient romancier, scénariste, dramaturge. L’écriture est pour lui un acte essentiel dans son parcours qui lui sert de moteur pour le cinéma et le théâtre qui le passionnent.

AUDREY DE SAINT CLAIR

« J’ai pour le théâtre une passion sucrée, dit-elle. Quand on y goûte, on comprend facilement que ces délices, dont on ne se lasse pas, sont indispensables. Un métier de passion… »
Après plusieurs stages de formation au studio Pygmalion à Paris, Audrey de Saint Clair joue dans différentes pièces à Marseille et sa région. Sa rencontre avec le metteur en scène Roch Di Méglio lui permet de pratiquer des techniques du jeu d’acteur surprenantes. La compagnie Le Monocle lui ouvre de nouveaux horizons. Elle incarne dans cette pièce une juge d’application à la diatribe sévère. Véritable monstre de scène, sa performance est impressionnante. Elle possède les planches et habite le personnage, infligeant à la comédie une vitalité extraordinaire, la portant de bout en bout. Audrey de Saint Clair est définitivement une grande comédienne. A fortiori l’auteur et l’actrice sont en totale adéquation.

FLORENCE BONANNO

« Interpréter différents personnages est pour moi un voyage, une découverte et un moyen de vivre plusieurs vies. La scène est une formidable occasion de partager des émotions avec le public, d’être dans l’instant présent. Elle permet de faire découvrir ou redécouvrir de grands auteurs et des textes magnifiques, aussi bien classiques que contemporains… »
La douce et délicate Florence Bonanno excelle dans le rôle de Sophie, naïve et rebelle. Elle est le tampon raccord, la voix de la sagesse, ou celle de l’ingénue, le calme avant les tempêtes qui se déchaînent autour d’elle. La comédienne laisse passer tous les sentiments contraires qui l’agitent avec une facilité déconcertante et un charme irrésistible qui sont l’apanage des acteurs de talent.
Fille de comédien, elle navigue entre Paris et Marseille, au gré des opportunités de travail, entre théâtre et cinéma.

DENIS PASCUAL

« Cette passion pour le théâtre ? En deux mots alors ; d’abord rêver ! Un impossible rêve, aimer ! Un impossible amour. Telle est ma quête, atteindre l’inacesiiiible éééétoile !... »
Denis Pascual étudie la comédie à la faculté du théâtre d’Aix en Provence, puis travaille avec des metteurs en scène emblématiques, André Bénédetto, Denis Guénoun, Andonis Vouyoucas, Jean-Claude Nieto… Puis Paris où il termine son « apprentissage » au Théâtre du Soleil avec Ariane Mnouchkine et Philippe Hotier. Il découvre le cinéma, écrit, joue, enseigne. Shakespeare, Feydau, café-théâtre, passages dans des séries « sous le soleil » et « plus belle la vie », Denis Pascual est un touche-à-tout amoureux de la scène. Dans « Les 3 tantes », il campe un frère et compagnon « gay » élégant, maitrisant avec bonheur son personnage et communiquant son plaisir de jouer aux spectateurs conquis. Très à l’aise sur scène, il forme avec ses partenaires un quatuor parfait.

ANDRE WOUTERS

« La passion est l’une des émotions les plus intenses que nous pouvons ressentir dans nos vies… »
Accompagné depuis son enfance par la musique et la peinture, le théâtre est devenue une nouvelle passion pour André Wouters dès 2002. Après deux ans de théâtre NO, il s’oriente vers le théâtre contemporain. Il joue pour différentes compagnies théâtrales dont « Le Monocle ». Dans « les 3 tantes » qu’il qualifie de « vrai bonheur », il campe un dandy distingué fort marri de se retrouver aux prises avec une « ogresse » sur la défensive. André Wouters joue à la perfection l’ambiguïté de son personnage jusqu’au retournement de situation à la fin de l’acte. Dans ce registre le comédien montre une subtilité de jeu qui démontre une grande classe.

Courez ! Précipitez-vous !



/ A Marseille, terroir de Culture /

Coup de Chapeau et coup de coeur :
Roch Di Meglio

Journaliste, romancier, scénariste et dramaturge, Roch Di Meglio est un OVNI dans le monde de la culture, un auteur complet dans le paysage marseillais. Aucune grandiloquence chez cet amoureux fou de littérature et de théâtre, mais une passion dévorante de la vie, un bonheur de vivre et de faire vivre nimbé d’une sensibilité nostalgique à fleur de larmes.

Né en Algérie, Roch Di Meglio a la Méditerranée ancrée au cœur et l’humanité d’un poète libre. Son écriture est incisive, percutante, vraie ; ses propos, mesurés, justes, follement intimistes et dans le même temps clairement voyeuristes. D’ailleurs, il excelle dans l’écriture théâtrale.

« L’Orthographe est un préjugé bourgeois »

Se plaît-il à dire. Mais c’est une boutade. Les mots, les phrases, les textes de ses livres et de ses scénarii sont une délectation pour les amoureux de la langue française. Roch di Meglio a le don de transcender. Chaque ligne de ses univers multiples colle au corps dans une véritable jouissance et la page est tournée délicatement, presque sensuellement, de peur qu’elle ne nous échappe. Alors l’esprit se repaît à nouveau fébrilement, encore et encore.

Un acte d’amour à chaque page

Roch di Meglio interroge, bouscule, bouleverse, émeut, avec finesse et tendresse. Il mêle le sourire aux larmes, la diatribe à l’amour. Et il réussit là où d’autres ont froissé leurs ailes. Cet homme écrit avec son âme.
En ce début d’automne, nous nous retrouvons à la terrasse d’un bar. Je l’observe : il a bien quelques printemps, mais c’est un jeune homme aux yeux clairs de cette intensité rare qui s’anime et parle de son univers avec passion, courtoisie, élégance, humilité, mesure, et se livre sans ambages. Roch Di Meglio est une personnalité forte et fragile à la fois comme le sont les poètes, les vrais, les grands, ceux qui ne savent pas se vendre mais qu’il faut découvrir absolument. Roch di Meglio est un « œuvrier » un artisan de l’Art, un sculpteur des mots.

La génialité du théâtre en goguette

Roch Di Meglio a la génialité du théâtre pour lequel il écrit et met en scène. Exigeant, il s’entoure pour ses pièces de comédiens aguerris aux planches et aux dialogues percutants. Il fait mouche à chaque fois, et le public, nombreux à chaque représentation de ses différentes pièces, ne s’y trompe pas.
A partir du 5 octobre 2017, le « QUAI DU RIRE » (Théâtre 16 quai de Rive Neuve-Marseille) donne « LES TROIS TANTES », une peinture acerbe de la société revisitée par la plume caustique et hilarante de Roch di Meglio. Je vous engage vivement à réserver vos places (04 91 54 95 00).





  AndrE Giraud prend les rEnes de la FEdEration franCaise d'AthlEtisme

Le Marseillais André Giraud, président de la Ligue de Provence vice-président de la FFA a été élu président de la Fédération Française
d'Athlétisme, succédant ainsi à Bernard Amsellem, emblématique patron de cette instance depuis seize ans.

 
  La RTM existe depuis
50 ans, elle existera encore dans 50 ans


La Régie des transports métropolitains (RTM), est chargée de l'exploitation des réseaux des transports en commun de Marseille. Entretien avec Maxime Tommasini, président de la régie depuis le 12 mai 2014.
  Un nouveau prEsident
pour la Jeune Chambre Economique


Lors de l'assemblée générale du 13 décembre 2016, les membres de la Jeune Chambre Economique de Marseille ont élu le nouveau président, Nicolas Mongereau, ainsi que le nouveau bureau Next Gen' pour l'année 2017.
  Recyclop dit stop
aux mEgots
A Marseille


Abdès de Recyclop ? Vous l’avez certainement rencontré si vous habitez Marseille ou si vous vous baignez régulièrement du coté de Malmousque ou de l’anse de la Fausse-Monnaie. Infatigable, il sensibilise à la pollution liée aux mégots à Marseille. Son association ? Recyclop.
  Commission europEenne A Marseille entre bilan et perspective

Le service de presse de la Représentation régionale de la Commission européenne à Marseille organisait le 14 décembre dernier un petit-déjeuner presse...
 
  Les experts comptables au service de la dEmocratie
Le Conseil régional de l'Ordre des Experts comptables Provence-Alpes-Côte d'Azur a organisé, le 12 décembre 2016, une soirée exceptionnelle avec la présentation du baromètre économique puis une table ronde sur le thème «Ethique et politique»
  RENCONTRE AVEC LE
COMMISAIRE DES ARMEes MAXIME GILLET
Il apporte au quotidien tout le soutien administratif et technique nécessaire à l’exécution des missions des personnels militaires déployés sur le périmètre Marseille-Aubagne. Marseille Plus le Mag l’a rencontré au fort Ganteaume.
  Quand Cadolive
prend sA sEcuritE
en main
A la tête de la dynamique commune de Cadolive, Serge Perottino, maire sans étiquette, a fait de la sécurité un enjeu de bien-être pour ses administrés.
     
 


1

3

 

 

Bibliographie de Roch Di Meglio :

Pour le cinéma
L’ALLIANCE
LE GONFALONIER
LA RELIQUE
UN SACRE VILLAGE
LA CICATRICE
VATICAN ROUGE
ZORGH
THE GREAT MYSTERY
INFARCTUS
JUSTICE IMMANENTE

Romans :
LE CHOIX DU DRAGON
LES CURIES DE SATAN 1
L’ECHARDE
LA FONTAINE DES AMOURS

Pour le Théâtre :
CIAO BELLO
CRACK AMOUR ET JALOUSIE
L’ANTICHAMBRE DU PRINCE
LES 3 TANTES
FOU, FOU, FOU
1 et 1 FONT 3
AU SOIR DE SA VIE
CAGLIOSTRO
MARSEILLE-MARSEILLE
HALAL et CASHER

 
1 I 2 I 3

Accueil I Les Actus I Le Mag I Les événements I Talents Marseille + I Nous contacter
Marseille + - Maison des Associations - 93, la Canebière - 13001 MARSEILLE - BP 424 - Port. : 06 41 27 02 08
www.marseille-plus.fr - E-mail : info@marseille-plus.fr - N° Siren : 509 628 749 00012